Musée Auto Moto Vélo de Châtellerault

Le Musée Auto Moto Vélo est implanté dans l'ancienne manufacture d'armes de Châtellerault créée le 14 juillet 1819 par Louis XVIII. D'abord utilisée pour la fabrication des armes blanches, il est décidé dans les années 1830 d’y faire également des armes à feu. Durant près de 150 ans, la Manufacture (communément appelée « la Manu ») a fabriqué des sabres, des épées, des fleurets mais également des fusils restés célèbres comme les fusils Chassepot, Gras ou Lebel. La Manufacture ferme ses portes en 1968.

C'est en 1969, alors que le site menace de devenir une friche industrielle, au cœur de la ville, que le comte Bernard de Lassée, passionné par le monde automobile et représentant la France au sein de la F.I.V.A. (Fédération Internationale des Véhicules Anciens) décide d'installer sa collection dans les anciens ateliers de la Manu, qu'il ouvrira au public. Le musée de l'Automobile et de la Technique est né.


Après la mort de Bernard de Lassée en 1991, la ville de Châtellerault décide d'acheter une grande partie de la collection et la présente sous forme d'expositions temporaires jusqu'en 1998. Le musée devient alors public. En 1998, après un important projet de modernisation et plusieurs années de travaux, le musée devient le Musée Auto Moto Vélo.

Les collections couvrent une large période allant de la naissance du cycle, de la moto et de l’automobile aux dernières automobiles électriques. Elles comprennent aujourd’hui voitures, cycles et motocyclettes, de nombreuses pièces et accessoires mais aussi des affiches, des archives et de la documentation.


Aujourd'hui les 3000 mètres carrés d'exposition du musée présente plus qu'un simple alignement de véhicules. Ils proposent – et c’est l’une des originalité de ce musée par rapport aux autres musées automobiles- de montrer aux visiteurs comment, en un peu plus d'un siècle, l’auto, la moto, et le vélo ont transformé notre rapport au temps et à l’espace et comment ils ont modifié notre environnement et notre paysage. La collection est présentée de manière à la fois didactique et distrayante. Les collections du musée Auto Moto Vélo illustrent l'histoire de l'automobile au quotidien et l'histoire plus globale du cycle, de la motocyclette, du scooter, du cyclomoteur. Les automobiles rares - Panhard et Levassor de 1893, Voisin C14 de 1929 - et les prototypes - Longchamp de Couçy 1953 - côtoient les voitures les plus populaires telles la Ford T ou la 2 CV. L'un des points forts de ces collections est la présentation d'une très belle série de scooters et de motos d'origine française, complétée par des vélos à moteur auxiliaire et des vélomoteurs, spécialité dans laquelle s'est reconvertie l'industrie française du motocycle à partir de 1950. Outre ces véhicules, le musée présente un très intéressant ensemble de moteurs, d'accessoires (lanternes, malles de voyages, etc.), et d'affiches publicitaires.

La fin du parcours dévoile quelques-uns des trésors de la collection de l’ancien musée Sully, riche de seize mille pièces. Des objets archéologiques, des coiffes, des armes châtelleraudaises mais aussi des œuvres d’art vous donnent un aperçu de l’histoire de la ville et de son pays.